Koleos II

Accueil




 




Coup de coeur

Le Koleos II Initiale Paris 2.0 dCi 175 ch X-Tronic 2WD


Quelle allure ce nouveau Koleos !

Mes premières impressions au volant d’un Koleos II Initiale Paris dCi 175 ch X-Tronic 4WD

J’ai aimé :
- ses proportions très SUV (contrairement à celles de véhicules de type Espace V, 3008 II et 5008 II).
- son côté statutaire en Initiale Paris,
- sa qualité de fabrication (supérieure à celle de l’Espace V !),
- son niveau de confort (sonorité dans l’habitacle et qualité de la suspension),
- un roulis contenu malgré son centre de gravité élevé.

J'ai moyennement apprécié :
- la motorisation dCi 175 qui est juste suffisante,
- la boite automatique X-Tronic (CVT) qui est juste correcte en 2017,
- l’intensité de l’ambiance lumineuse qui est un peu faible au niveau des portières (même en la réglant au maximum),
- l’intérêt limité pour la plupart d’entre nous de la version 4WD (4 roues motrices).

Je regrette :
- l’absence du très pratique affichage tête haute,
- l’absence de vitres impulsionnelles pour les passagers,
- l’absence d'une configuration 7 places en option (toutes les familles n’adhèrent pas forcément à des "monospaces" tels que le Grand Scénic IV ou le coûteux Espace V),
- l’alerte sonore de franchissement ligne (une vibration dans le volant comme cela est proposé sur le Scénic IV est tellement plus agréable),
- l’absence de réglages évolués concernant le son (limité à de simples graves et aigus). Des ambiances (Jazz, Rock, …) voire un égaliseur auraient été bienvenus avec le système BOSE,
- l’absence d’un chargeur à induction en option pour les smartphones (près du levier de vitesse par exemple),
- l'absence de mémorisation de positions et de fonction massage pour les sièges avant,
- le malus élevé en version 4WD.

Conclusion : malgré quelques petits défauts (comme sur toutes les voitures), je n’irai pas par quatre chemins : C’EST MA RENAULT PREFEREE DU MOMENT ! Un véritable coup de coeur et c’est un 2WD Initiale Paris que je choisirais si je devais conserver une voiture.

Rédacteur : Thierry L. (23 juin 2017)