Lexique

Accueil Page précédente




 


Projecteurs au xénon

Signaler une erreur


Les phares xénon : une visibilité maximale

Sachant que 30 % des accidents de la circulation ont lieu la nuit et que ces derniers entraînent près de 50 % des victimes de la route, une nouvelle génération de lampes a été introduite, dites « lampes à décharge » pour améliorer la vision sur route. Le xénon, le gaz contenu dans la lampe, diffuse ainsi un éclairage proche de la lumière du jour. Grâce à cette technologie, les feux de croisement éclairent mieux la route pour une meilleure appréciation des détails et des contrastes.

Une grande première

L'Espace IV a été le premier à recevoir l’éclairage bi-xénon, qui est constitué d’une lampe à décharge complétée par un volet escamotable permettant le passage des feux de croisement aux feux de route. Par rapport aux projecteurs halogènes traditionnels, une seule ampoule génère une puissance double et une couleur proche de la lumière du jour qui alimente les feux de route et de croisement tout en réduisant la consommation d’énergie. Parallèlement à cela, une ampoule halogène, indispensable pour les appels de phares, s’ajoute au bi-xénon pour dispenser un éclairage encore plus puissant en position route.

Enfin, pour éviter tout aveuglement des automobilistes arrivant en face ou la perte partielle ou totale de la capacité d’éclairage, un système motorisé corrige automatiquement la hauteur du faisceau lumineux. Une fonction d’éclairage extérieur d’accompagnement qui permet une extinction des phares trente secondes après le verrouillage des portes est également présente.

Les phares bi-xénon apportent donc plus de sécurité mais également plus de confort. Une véritable avancée !
Notre avis :  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .


Royal !