Petites annonces - Attention aux arnaques

Accueil Page précédente




 


Ceci est un message important de www.collaborateur-voiture.com. Pour être tout à fait averti, lisez bien le texte ci-dessous en entier.

Les véhicules présentés sur ce site sont vendus sous l’entière responsabilité des annonceurs qui les proposent. A ce titre www.collaborateur-voiture.com ne peut être tenu responsable des annonces diffusées et a fortiori de l’état des véhicules.

Certains vendeurs (et acheteurs) mal intentionnés opèrent sur Internet en essayant de vous arnaquer. Soyez donc vigilants aux points suivants :

L'arnaque la plus repandue est celle des chèques sans provision qui utilisent l'astuce du délai bancaire. La personne vous envoie un chèque (généralement d'une valeur supérieure à celle de ce que vous proposez) que vous encaissez sans problème auprès de votre banque. Vous envoyez la différence par Western Union ou simplement laissez partir votre véhicule et quelques jours après votre banque rejette votre chèque... Pour une transaction importante, préférez un chèque de banque que vous aurez pris soin de vérifier (contactez par exemple la banque émettrice à partir des Pages Jaunes).

N’utilisez pas Western Union pour envoyer de l'argent à des personnes que vous ne connaissez pas.

Ne payez jamais d'arrhes ou d'acompte pour des véhicules supposés en transit.

Soyez très vigilant lorsque vous lorque vous traitez avec des contacts à l'étranger qui ne vous fournissent qu'une adresse mail.

Soyez très vigilant avec les personnes se disant françaises mais en ce moment en déplacement à l’étranger.

Aujourd’hui méfiez vous également des personnes à l’étranger qui souhaite acheter vos produits. Ils sont généralement basés en Cote d’Ivoire (Abidjan) ou au Cameroun, mais également au Bénin (Cotonou). Ils vous apportent des soi-disant preuves de leur identité (CNI : Carte Nationale d’Identité) ; ou que le virement a été effectue. Ce genre de document, quelque soit le nom de la banque n’est pas une preuve du virement. Ce genre de document peut tout a fait être modifié et ne sont pas officiels malgré les cachets. Attendez de recevoir l’argent sur votre compte avant d’envoyer quoique ce soit.

Si vous utilisez un service de dépôt fiduciaire, assurez-vous que l'agent est légitime.

Rappelez vous, un acheteur averti en vaut deux et que si c'est trop beau pour être vrai, c'est probablement qu’il s’agit d’une arnaque.

Vous pouvez également porter plainte quand vous avez été lésé financièrement. Rien ne sert de porter plainte pour un simple courriel frauduleux auquel vous n'avez pas donné suite : des courriels de ce type, il en circule des dizaines de milliers tous les jours. Vous ne feriez qu'embouteiller les services de police judiciaire.

Auprès de qui porter plainte ?

En France, vous devez obligatoirement porter plainte dans la région où se situe votre ordinateur.

La démarche consiste, pour les victimes d'arnaques et d'usurpations d'identité, à se rendre dans le commissariat de police ou la brigade de gendarmerie de leur domicile, pour y déposer plainte.

Si vous habitez Paris ou la région Parisienne, le plus efficace est d'aller déposer votre plainte au B.E.F.T.I., la Brigade d'Enquêtes sur les Fraudes aux Technologies de l'Information.

B.E.F.T.I.
163, avenue d'Italie
75013 Paris

Tél. : 01.40.79.67.50

Si vous habitez en région, vous pouvez porter plainte auprès du Service Régional de Police Judiciaire de votre ville, de la Police Nationale ou de la Gendarmerie Nationale. Si possible, demandez à parler à un enquêteur spécialisé en criminalité informatique (ECSI).